Rouge

2020

« Rouge » est un film franco-belge réalisé par Farid Bentoumi inspiré de faits réels.

SYNOPSIS

Nour vient d’être embauchée comme infirmière dans l’usine chimique où travaille son père, délégué syndical et pivot de l’entreprise depuis toujours.
Alors que l’usine est en plein contrôle sanitaire, une journaliste mène l’enquête sur la gestion des déchets. Les deux jeunes femmes vont peu à peu découvrir que cette usine, pilier de l’économie locale, cache bien des secrets. Entre mensonges sur les rejets polluants, dossiers médicaux trafiqués ou accidents dissimulés, Nour va devoir choisir : se taire ou trahir son père pour faire éclater la vérité.
 

Bande-annonce

Rouge
 
 

MCS & EI – Awareness and Acknowledgement

2020 
 
Le film de Marie LeBlanc Artist/Advocate a remporté le prix du platine de la catégorie Meilleur court documentaire en juin 2021.
 
 
 
 

Dark Waters

2019

En 1999, Robert Bilott est avocat à Cincinnati au sein de l’influent cabinet Taft, Stettinius & Hollister, spécialisé dans la défense des entreprises de l’industrie chimique. Wilbur Tennant, un fermier de Parkersburg en Virginie-Occidentale, prend alors contact avec lui. Le fermier, qui connait la grand-mère de Robert, l’implore de l’aider : son troupeau de vaches a été décimé et les animaux encore en vie présentent des lourdes séquelles. Son exploitation est située juste à côté du site Dry Run, appartenant à l’entreprise de produits chimiques DuPont. D’abord réticent, Robert Bilott accepte l’affaire, contre l’avis de quasiment tous ses proches. Il va peu à peu découvrir que toute la population locale est touchée. En effet, l’eau est polluée, notamment par la présence de PFOA utilisé pour des produits de la marque Téflon. Durant plusieurs années, il va tout tenter, quitte à mettre de côté sa carrière et sa famille.

Bande-annonce

 

Prisons sans barreaux

2019

Nous baignons dans un environnement saturé de produits chimiques et de champs électromagnétiques. Les effets de ces expositions massives sont ressentis par un nombre croissant de personnes, dont Isabelle, Kathya, Jean-François, Sylvain et Jayden que nous suivons tout au long de ce documentaire. Une incursion dans l’univers méconnu de l’hypersensibilité environnementale.

Bande-annonce 

Nous sommes sur FB

 

LE GRAIN ET L’IVRAIE

Fernando Solanas voyage caméra aux poings à travers sept provinces argentines à la rencontre des populations locales, d’agriculteurs et  de chercheurs qui nous racontent les conséquences sociales et environnementales du modèle agricole argentin : agriculture transgénique et utilisation intensive des agrotoxiques (glyphosate, épandages, fumigations) ont provoqué l’exode rural, la déforestation, la destruction des sols mais aussi la multiplication des cas de cancers et de malformations à la naissance. Le récit de Fernando Solanas évoque aussi l’alternative d’une agriculture écologique et démontre qu’il est possible de produire de manière saine et rentable des aliments pour tous, sans pesticides, pour reconquérir et préserver nos milieux naturels.

Bande-annonce

 

 

 

Les sentinelles 

2016

Josette Roudaire et Jean-Marie Birbès étaient ouvriers, en contact avec l’amiante. Paul François est agriculteur, il a été intoxiqué par un pesticide de Monsanto, le Lasso. 

Ils ont rencontré mon père, Henri Pezerat, chercheur au CNRS, qui a marqué leurs vies en les aidant à se battre pour que ces empoisonnements ne restent pas impunis.

Les ouvriers agricoles de la coopérative de Nutréa Triskalia, intoxiqués par des insecticides, n’ont pas connu Henri, mais ils sont le vivant symbole de ceux qu’il a défendus toute sa vie, des sentinelles.

Chacun d’eux raconte, des années 1970 à 2015, les combats menés, l’interdiction de l’amiante, l’attaque de Paul contre Monsanto, avec à chaque fois le rôle décisif joué par Henri. Qu’ils soient ouvriers ou paysan, ils partagent le même sentiment : la justice n’est pas encore passée, ni pour les responsables du grand mensonge de l’amiante, encore moins pour ceux de la catastrophe annoncée des pesticides. »

Bande-annonce

Revue de presse

 

 

Notre poison quotidien

Notre poison quotidien est un film documentaire et un livre réalisés en 2010 par la journaliste française Marie-Monique Robin. Le téléfilm a été coproduit par Arte France et l’Institut national de l’audiovisuel.

Le film a été diffusé en première mondiale au FIPA de Biarritz en , et sur Arte le . Régulièrement commenté ensuite dans la presse nationale française et internationale, il a été traduit dans plusieurs langues.

Peut-on établir un lien entre la contamination de la chaîne alimentaire par des substances chimiques et l’épidémie de maladies chroniques que l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) constate un peu partout dans le monde ? Notre poison quotidien est un documentaire d’investigation qui tente de répondre à cette question et dresse le bilan d’études longtemps ignorées : l’épidémie actuelle de cancers, maladies neurologiques et dysfonctionnements du système immunitaire, est en grande partie liée à l’exposition des quelques 100 000 molécules chimiques qui ont envahi notre alimentation et notre environnement. Une enquête qui met en évidence la réalité de ces effets, mais également l’opacité et le mensonge de l’industrie agro-alimentaire et des décideurs politiques.

Bande-annonce