Pour beaucoup, nous sommes incompris

Article paru dans l'Alsace le 07 mai 2024

L’association d’aide et de défense des personnes atteintes du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple (SOS MCS), aujourd’hui basée à Perpignan, recense un peu plus de 200 adhérents, dont 11,5 % vivant dans le Grand Est. Entretien avec sa présidente, ex-enseignante en allemand, Pascale Poupin.