ATELIER GRATUIT SUR L’HYPERSENSIBILITÉ CHIMIQUE MULTIPLE

Sabine d’Argoubet-Raybaud a souhaité informer et partager

Atelier à Villaudric sur l’hypersensibilité chimique multiple    le

Le Petit Journal           

Son site :               Holist’Home

L’hypersensibilité chimique une maladie non reconnue en France 

Ginette Bournique, 71 ans, souffre du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple. Les premiers symptômes se manifestent en l’an 2000 mais ce n’est qu’en 2007 qu’un diagnostic est posé. Sa maladie n’est toujours pas reconnue par la Sécurité sociale.

« Je ne me souviens plus ce que c’est d’être bien, sans avoir mal » : la vie de Pascal Gertsch a basculé en 2014

Diagnostiqué hypersensible aux produits chimiques multiples, ce Costarmoricain, souffrant de maux de tête et de courbatures depuis plus de six ans, demande au tribunal de Saint-Brieuc de reconnaître sa maladie professionnelle. 

France 3 BretagnePublié le 27/01/2021

En Mayenne. Une lettre au président de la République pour défendre les personnes chimico-sensibles

Chimico-sensibles : ces malades qui veulent faire reconnaître leur souffrance

2020 10  Lyon Capitale  L’histoire de Marie-Thérèse Tissot Savet est celle de millions de Français qui souffrent en silence. Cette habitante de la Mulatière est atteinte d’hypersensibilité chimique multiple. 

Les médecins sont désarmés pour prendre en charge cette maladie

2020 10  Lyon Capitale  Philippe Richard est pneumologue et membre fondateur du Réseau Environnement Santé (RES). Il est également président de l’Association pour la protection de la santé des habitants de la région de Saint-Omer (APSH). Il en appelle à un protocole d’accueil adapté dans les hôpitaux de France pour les personnes chimico-sensibles.

Le focus de cette semaine concerne notre pathologie « Focus sur l’hypersensibilité chimique, la maladie invisible »

RES : 02/10/2020

« Nous sommes des confinés à vie », témoigne une Mayennaise atteinte d’hypersensibilité chimique

 

 Ouest France le

Le super-odorat des chimicosensibles

2020 04 Biocontact

Si l’organe de l’olfaction est moins développé chez l’être humain que chez d’autres espèces animales, il arrive que certaines personnes « bénéficient » d’un « super-odorat » : les chimicosensibles. En réalité, un cadeau empoisonné…

Air intérieur : les chimicosensibles nous alertent

2019 11 Biocontact

« On ne peut plus sortir » : à Valence, la vie impossible d’une « hypersensible chimique »

A l’occasion de la « journée mondiale des maladies environnementales » ce dimanche 12 mai, témoignage de Christine Malfay, ophtalmologue à Valence, touchée par le « syndrome d’hypersensibilité chimique multiple ». 
 
 

Hypersensibilité chimique. Le combat des malades

Intolérant aux odeurs chimiques, suite à l’inhalation de vapeurs d’essence, Pascal Guertsch a été licencié. Il se bat pour faire reconnaître sa pathologie en maladie professionnelle.

Le telegramme    le 09/05/2019

Les hypersensibles sensibilisent à l’occasion d’une journée d’alerte

Mai 2019 Midi Libre  Lubies ou vraies maladies ? Le 12 mai est une journée d’alerte. La France est à la traîne. Pour Karie Labadi, une errance médicale. 

 

 

 

 

 

 

Dordogne Libre - Le quotidien de l'actualité en Périgord

 

 

Une Périgourdine atteinte d’hypersensibilité chimique et d’électrosensibilité, alerte sur les risques sanitaires liés aux polluants multiples qui nous entourent.

30 mars 2019

L’hypersensibilité chimique multiple ou l’intolérance aux produits chimiques

Les personnes atteintes d’hypersensibilité chimique multiple ne supportent plus aucune substance chimique. 12% de la population seraient concernés par ce syndrome méconnu.

 

Hypersensibilité chimique : « Aucun médecin ne trouvait ce que j’avais »

Virginie Leuwers et Lise-Marie Perez souffrent depuis plusieurs années d’une maladie mal reconnue en France, la MCS, hypersensibilité chimique multiple. Elle a des répercussions terribles sur leur quotidien.

Ouest-FrancePublié le 

 

 

Clermont-l’Hérault : hypersensible,
Aurore Valero, lance un SOS

 

Clermont-l'Hérault : hypersensible Aurore Valero, lance un SOS

 

Publié le 25/11/2017

Article presse « Biocontact »

2016

 La revue Biocontact d’avril 2016 fait paraître un article sur l’hypersensibilité chimique. Cet article a permis à de nombreuses personnes de nommer enfin leur pathologie.

Hypersensibilité chimique : « On me traite de mytho »

Virginie Leuwers, 51 ans, souffre d’hypersensibilité chimique, appelée MCS. Elle réagit douloureusement aux produits chimiques, qui provoquent chez elle des soucis respiratoires.

Ouest-France    le 

L’hypersensibilité chimique chez la mère liée à l’autisme et au TDAH chez l’enfant

Les mères souffrant d’intolérance chimique sont plus susceptibles que leurs enfants soient atteints d’autisme ou de trouble d’hyperactivité avec déficit de l’attention (TDAH), selon une étude publiée dans le Journal de l’American Board of Family Medicine (JABFM).

2015-07-22

Hypersensibles chimiques multiples, leur vie est un enfer

Lingettesparfumspeintures, vernis, colles, meubles,  ou tout autre composant chimique transforment leur vie en enfer. Une situation qui les rend d’autant plus fou que leurs symptômes ne sont pas (re)connus. Pourtant, entre deux à quatre millions de français seraient atteints du syndrome d’hypersensibilité chimique multiple (ou MCS, pour « multiple chemical senitivity« ).

PUBLIÉ LE

« Maladie », par Sanguinarabbita

De nouveaux risques pour la santé

L’utilisation des produits chimiques s’accompagne d’un nombre toujours plus grand de maladies. Dans sa première partie, cet article traitera de l’hypersensibilité chimique multiple,
une maladie peu connue, mais qui touche néanmoins près de 11% de la population des pays industrialisés. Sa seconde partie sera consacrée aux perturbateurs endocriniens et à leur prise en compte dans le cadre de REACH.

Par Francis GLEMET et Catherine LEMASSON

juillet 2013

N° 71 – Juillet 2013 – La réglementation REACH

A – L’environnement technique et institutionnel

REACH : premiers succès, futurs défis

La sécurité des produits chimiques : une harmonisation internationale des réglementations est-elle possible dans l’avenir ?

Les méthodes alternatives en matière d’expérimentation animale

Évaluer et gérer les substances chimiques soulevant une problématique environnementale

Règlement REACH : la valorisation économique et l’évaluation des impacts environnementaux

La mise en conformité des PMI avec le règlement REACH

B – L’industrie

Le règlement REACH : aussi une opportunité de réinventer les produits chimiques

REACH : des effets attendus allant bien au-delà du secteur de la chimie – Témoignage d’un utilisateur aval

REACH : le point de vue d’un producteur d’électricité

La mobilisation REACH au sein du groupe Saint-Gobain : quels bénéfices pour l’entreprise en matière de maîtrise des risques chimiques ?

REACH : sera-t-il le coup de grâce porté aux usines européennes de la chimie fine ?

C – La perception du risque

« REACH : encore un effort ! »

De nouveaux risques pour la santé

Revue complète

 

Des malades d’un nouveau genre

mars 2013

Hypersensibilité chimique : sa vie à l’écart du monde

Le témoignage émouvant d’André Griffon qui souffre d’hypersensibilité chimique.Cette maladie le rend intolérant aux odeurs et à toute forme de contact avec des substances chimiques. Sa vie a été complètement bouleversée.

Publié le 01/12/2012

Comment elles ont fondé SOS MCS

Logo de la Mutualité Française  LUNDI 29 NOVEMBRE 2010

 

 

Le point sur l’hypersensibilité (sensibilité chimique multiple, électro-sensibilité et fibromyalgie)

Un colloque sur l’hyper-sensibilité s’est tenu le 21 avril à Paris à l’initiative du Réseau environnement santé (RES) en collaboration avec la Mutuelle Familiale, 3 associations de malades [SOS MCS, Réseau EHS (Robin des Toits) et Fibromyalgie France] et l’association de professionnels de santé CNMSE (Coordination Nationale Médicale Santé Environnement).

Psychomédia
Publié le 
 

Hypersensibilité chimique multiple : « on nous prend pour des fous »

Alternative santé. Hors-Série N° 35 : 

Décembre 2006

 
 
 

Les allergies saisonnières

2004 Alternative santé, n° 311

Souvent confondu avec une réaction allergique, le syndrome d’hypersensibilité chimique multiple (MCS : dénomination anglaise) compte, quant à lui, parmi les grandes énigmes médicales de notre temps. Une conférence internationale de consensus a arrêté, en 1999, un certain nombre de critères permettant d’identifier ce syndrome dont les causes physiologiques restent une énigme pour les chercheurs. L’implication du système immunitaire n’a, en effet, à ce jour, jamais pu être démontrée. Une association de personnes souffrant d’hypersensibilité chimique multiple essaie de faire pression sur les pouvoirs publics pour obtenir la reconnaissance de leur handicap.